Juillet 2020

Naissance
du collectif

Vous souhaitez rejoindre le collectif ?

Vous souhaitez rejoindre le collectif ?

Quelle est la genèse du collectif ?

La naissance d’une revendication.

Le 27 juillet 2020, alors que les conclusions du Ségur de la santé sont annoncées, qu’un protocole d’accord a été signé par certains syndicats seulement et qu’une seconde vague de crise Covid-19 se profile, le médecin Arnaud Chiche, entouré de sept personnes, des professionnels de santé, crée le collectif santé en danger.

Son groupe Facebook est rejoint par 83 000 membres en quinze jours, puis 127 000 en un mois. Ce nombre ne cesse de croitre, sans que le collectif ne sollicite de nouveaux adeptes. Il regroupe non seulement des professionnels de santé issus du secteur public et privé mais aussi un grand nombre de leaders d’opinion : représentants syndicaux, présidents d’associations, hommes et femmes politiques.

 

Album Photo Collectif Santé en Danger

En amont, et durant la crise de la Covid-19, en coopération avec d’autres médecins et sa direction, Arnaud Chiche a réussi à mobiliser de nouveaux effectifs. Il s’est organisé avec ses équipes pour assurer le parcours de soins des patients. Il en a « bavé », comme tous ceux qui travaillent dans le secteur de la santé et il s’est investi sans fléchir. A cette occasion, il a aussi été le témoin du courage incroyable des soignants ! C’est pourquoi, le 21 juillet, alors que le comité Ségur a rendu sa copie et qu’il est annoncé que le protocole a été signé par certains syndicats, c’est le choc ! Non seulement les accords sont centrés sur l’hôpital public, mais en plus, ils sont insuffisants et oublient un grand nombre de professions, notamment libérales. Arnaud et ses acolytes décident spontanément et d’une énergie commune de créer le collectif santé en danger.

Le collectif santé en danger pense que si le focus réalisé par le Ségur n’a pas été total, que des corps de métier ont été exclus, que les revendications non pas été satisfaites alors la colère des soignants va reprendre et être terrible. Le collectif, déterminé, sera le porte-parole de cette colère.

Du Ségur de la santé, Arnaud Chiche dit : « C’est un premier faux pas ! Et la covid-19 va continuer à s’acharner pendant des années. Nous allons tous craquer ! »

Le collectif né, Facebook lui sert de support. 20 jours, plus tard, ce sont 120 400 membres qui l’ont rejoint. Chaque jour, ce nombre augmente. Il comprend – au 07/09/2020 136 000 membres, des professionnels de santé – nos soignants (tout corps de métier, du public, comme du privé) – ainsi que les présidents de 18 syndicats, 17 associations, 7 collectifs, 27 professeurs et docteurs, et 14 femmes et hommes politiques (députés, sénateurs, maires).

collectif sed
collectif sed 2
collectif sed 4

Le Ségur 2 pour votre santé !

Signez la pétition