Politique du SED

Vous souhaitez rejoindre le collectif ?

Vous souhaitez rejoindre le collectif ?

Durabilité et Soutenabilité : Piliers de la Santé 2.0

Contexte et quelques chiffres

Le monde de 2020 est un monde qui est structuré grâce à l’abondance énergétique. Malheureusement, cette abondance est essentiellement représentée par les combustibles fossiles (charbon, pétrole, gaz), responsables d’émissions croissantes de gaz à effet de serre (GES) avec les conséquences climatiques qui vont avec. Les recommandations du Groupe d’Expert Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) sont claires : pour maintenir le réchauffement autour de 2°C, il nous faut diminuer nos émissions de GES de 6%/an jusqu’à tendre vers zéro d’ici 50 ans. L’empreinte carbone des tous les français est d’environ 750 millions de tonnes d’équivalentC02 par an. Le système de santé dans son ensemble représente 5% de ce chiffre soit environ40 millions de tonnes par an.

Les affirmations du CSED

Afin que les générations futures aient accès à un système de santé à minima« non-inférieur » à aujourd’hui, celui-ci doit s’inscrire dans une logique de durabilité et de soutenabilité. Des objectifs précis et ambitieux allant dans ce sens doivent être instauréspar les pouvoirs publics.

Les pistes de réflexion proposées par le CSED :

1. Le meilleur moyen pour diminuer l’impact écologique du système de santé est que la population soit en meilleure santé et nécessite moins de soins énergivores.
➥ Un plan massif de prévention sanitaire répondra certainement à cet objectif.

2. Les dispositifs médicaux et les médicaments sont souvent fabriqués à l’étranger ce qui génère des émissions de GES importantes.
➥ Un plan de relocalisation des filières médicaments / dispositifs médicaux garantirait l’indépendance de la France et contribuerait à diminuer les émissions
mondiales de GES.

3. Certains établissements de santé (les plus anciens) sont de vrais passoiresénergétiques.
➥ Un grand plan de rénovation «écologique » de ces bâtiments doperait l’économie et améliorerait le bilan énergétique de la santé.

4. Améliorer les filières de tri des déchets dans les établissements de santé.

5. Il est important de sensibiliser le personnel soignant et non-soignant des établissements de santé à la problématique écologique.
➥ Nous proposons l’instauration de modules d’enseignement obligatoires sur les enjeux énergie-climat dans les formations initiales de toutes les professions de
santé. Ces modules devront être adaptés à chaque profession.

6. Obligation pour tous les établissements de santé de fournir annuellement des Bilans Carbone plus précis qu’aujourd’hui (incluant le Scope 3) et de proposer des
stratégies d’amélioration de ces bilans.

7. Incitations financières à la mobilité bas carbone du personnel des établissements de santé : bornes de recharge électrique gratuites, soutien au covoiturage…

8. Conditionner la certification des services de soin à l’existence d’une démarche de transition écologique (tri des déchets, réduction des examens complémentaires
etc…)

 

Le Ségur 2 pour votre santé !

Signez la pétition